"Clés en main" de six Lycées Professionnels en Agriculture et Agroalimentaire..

LPAA : Former, Insérer, Nourrir

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGlmcmFtZSB0aXRsZT0iTFBBQTogJnF1b3Q7Q2zDqXMgZW4gbWFpbiZxdW90OyBkZSA2IGx5Y8OpZXMgcHJvZmVzc2lvbm5lbHMgZW4gYWdyaWN1bHR1cmUgZXQgYWdyb2FsaW1lbnRhaXJlIiB3aWR0aD0iNjQwIiBoZWlnaHQ9IjM2MCIgc3JjPSJodHRwczovL3d3dy55b3V0dWJlLW5vY29va2llLmNvbS9lbWJlZC9YYTNhTW1Dcy10VT9mZWF0dXJlPW9lbWJlZCIgZnJhbWVib3JkZXI9IjAiIGFsbG93PSJhY2NlbGVyb21ldGVyOyBhdXRvcGxheTsgY2xpcGJvYXJkLXdyaXRlOyBlbmNyeXB0ZWQtbWVkaWE7IGd5cm9zY29wZTsgcGljdHVyZS1pbi1waWN0dXJlIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+

Présentation LPAA

LPAA est un projet issu d’un partenariat Public Privé entre l’État du Sénégal à travers le ministère de l’emploi, de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’insertion, et Educ’ action, entreprise citoyenne de droit sénégalais spécialisée dans le domaine de l’éducation et la formation professionnelle portant sur la construction et équipements de 6 Lycées professionnels en Agriculture et Agroalimentaire.

Objectifs

L’État à travers ce projet compte promouvoir l’employabilité des jeunes, et favoriser leur insertion professionnelle, par l’emploi et l’auto-emploi en dotant le ministère en charge de la formation professionnelle, de Lycées professionnels en Agriculture et Agroalimentaire de dernière génération, domaine du secteur primaire longtemps laissé en rade par l’offre de formation professionnelle et technique publique du Sénégal.

Cibles du projet

En formation initiale :

Les jeunes (filles et garçons) issu(e)s du système éducatif formel et non formel (primaire, moyen et secondaire, apprenants des « Daaras » du Sénégal et de la sous-région.

En apprentissage :

Il s’agit des apprenti(e)s au niveau des ateliers artisanaux

En formation continue :

Les professionnel(le)s évoluant dans les PME/PMI, les acteurs/actrices intervenants dans le secteur informel de la localité, les ONG intervenant dans la zone, les entreprises formelles locales, les associations et groupements des femmes.